Arrêté du 10 juillet 1986 - Article Annexe V

Chemin :




Article Annexe V

a) Appareillage et réactifs :

Un couteau et des pinces pour le prélèvement des échantillons.

Un hache-viande dont les trous devraient avoir un diamètre compris entre 2 et 3 mm.

Un Erlenmeyer de 3 litres muni d'un bouchon de caoutchouc ou d'ouate.

Un entonnoir conique de séparation d'une capacité de 2 000 ml.

Un support ordinaire à pied en A de 28 cm de longueur muni d'une tige de 80 cm.

Un anneau de 10 à 11 cm pouvant être fixé sur le support.

Une pince pourvue d'une mâchoire plate (23/40 mm) qui peut être attachée au support à l'aide d'un manchon double.

Un tamis (finesse de la maille : 177 m) d'un diamètre extérieur de 11 cm pourvu d'un treillis en laiton ou en acier inoxydable.

Un entonnoir d'un diamètre intérieur d'au moins 12 cm.

Des éprouvettes graduées de 100 ml.

Un stéréomicroscope (grossissement quinze à quarante fois) disposant d'un éclairage approprié, ou un trichinoscope pourvu d'une table horizontale pour le compresseur disposant d'un éclairage approprié.

En cas d'utilisation du trichinoscope, une cuvette pour le comptage des larves qui peut être décrite comme suit : une cuvette formée de plaques acryliques d'une épaisseur de 3 mm et ayant les caractéristiques suivantes :

iii) Fond de la cuvette : 180 x 40 mm, divisé en carrés ;

iii) Plaques latérales : 230 x 20 mm ;

iii) Plaques frontales : 40 x 20 mm.

Le fond et les plaques frontales doivent être fixés entre les plaques latérales de façon à former une cuvette munie de deux petites poignées aux deux extrémités. La partie supérieure du fond devrait se trouver surélevée de 7 à 9 mm par rapport à la base du cadre formé par les plaques latérales et frontales. Les plaques doivent être fixées à l'aide d'une colle appropriée au matériau.

En cas d'utilisation du stéréomicroscope, une série de boîtes de Pétri d'un diamètre de 9 cm dont le fond a été divisé en carrés d'examen de 10 x 10 mm à l'aide d'un instrument pointu.

Plusieurs poubelles de 10 litres à employer lors de la décontamination par un traitement tel que le formol de l'appareillage, et pour le suc digestif restant en cas de résultat positif.

De l'acide chlorhydrique concentré (37 p. 100).

Pepsine à la concentration : 1 : 10 000 NF (US National Formulary), correspondant à 1/12 500 BP (British Pharmacopoea), correspondant à 2 000 F.I.P. (Fédération internationale de pharmacie).

Un nombre de plateaux qui puissent contenir cinquante échantillons d'environ 2 grammes chacun.

Une balance de précision de 0,1 gramme.

b) Prélèvement des échantillons :

1. Lorsque les carcasses sont entières, prélever un échantillon d'approximativement 2 grammes dans un des piliers du diaphragme dans la zone de transition entre la partie musculaire et la partie tendineuse ; s'il n'y a pas de pilier du diaphragme, prélever la même quantité sur la partie du diaphragme située près des côtes ou du sternum ou sur la musculature de la langue ou les muscles masticateurs ou encore sur la musculature abdominale.

2. Pour les morceaux de viande, prélever un échantillon d'approximativement 2 grammes dans les muscles squelettiques, contenant peu de graisse et, dans la mesure du possible, près des os ou des tendons.

c) Méthode :

1. i) Groupes complets d'échantillons (100 à la fois) :

Un échantillon d'approximativement 1 gramme est prélevé sur chacun des 100 échantillons individuels provenant des porcs. L'échantillon collectif est passé une fois au hache-viande.

La viande hachée est placée dans l'Erlenmeyer de 3 litres, en même temps que 7 grammes de pepsine, et recouverte de 2 litres d'eau du robinet chauffée à une température approximative de 40 à 41 °C, et de 25 ml d'acide chlorhydrique concentré. Agiter le mélange pour dissoudre la pepsine.

Le pH de la solution est alors d'environ 1,5 à 2.

Pour la digestion, l'Erlenmeyer est placé dans une étuve à 40-41 °C pendant 4 heures environ. Pendant ce temps, il est régulièrement agité au moins deux fois par heure.

La solution digérée est filtrée à l'aide du tamis à travers l'entonnoir conique de séparation de 2 litres et laissée au repos sur le support pendant au moins une heure.

Un volume total d'approximativement 45 ml est soutiré dans une éprouvette graduée et réparti dans trois boîtes de Pétri, dont le fond est divisé en carrés, à raison de 15 ml par boîte.

Chaque boîte de Pétri est minutieusement examinée au stéréomicroscope afin de déceler les larves.

En cas d'utilisation de cuvettes pour le comptage des larves, les 45 ml sont répartis dans deux cuvettes et examinés au trichinoscope.

Les larves apparaissent dans le dépôt comme des organismes identifiables et, si l'eau est tiède, on observe fréquemment les enroulements et les déroulements de la spirale.

Les liquides de digestion doivent être examinés dès qu'ils sont prêts. En aucun cas, l'examen ne doit être remis au lendemain.

Si les liquides de digestion sont insuffisamment transparents ou s'ils ne sont pas examinés dans un délai de 30 minutes suivant leur préparation, ils doivent être éclaircis comme suit : verser l'échantillon final de 45 ml dans une éprouvette graduée et laisser sédimenter pendant 10 minutes. A l'issue de ce délai, enlever 30 ml du liquide surnageant par aspiration et ajouter aux 15 ml restants de l'eau du robinet jusqu'à obtenir un volume total de 45 ml. Après une nouvelle période de repos de 10 minutes, enlever 30 ml du liquide surnageant par aspiration, verser les 15 ml restants dans une boîte de Pétri ou dans sa cuvette pour le comptage des larves, en vue de l'examen. Laver l'éprouvette graduée avec 10 ml d'eau du robinet ; ajouter le liquide obtenu à l'échantillon dans la boîte de Pétri ou dans la cuvette pour le comptage des larves et examiner.

ii) Groupes de moins de 100 échantillons :

Un maximum de quinze échantillons individuels peuvent être ajoutés à un groupe complet de 100 échantillons pour être examinés en même temps que ces derniers. Si le nombre d'échantillons à examiner est supérieur à quinze et inférieur à 100, le liquide de digestion doit être réduit proportionnellement.

2. En cas de résultat positif ou douteux de l'examen d'un échantillon collectif, un échantillon de 20 grammes doit être prélevé sur chaque porc conformément aux indications visées à la lettre b ci-avant. Les échantillons de 20 grammes provenant de cinq porcs doivent être réunis et examinés selon la méthode décrite ci-avant. De cette façon, des échantillons de vingt groupes de cinq porcs seront examinés. Si les trichines sont décelées dans un groupe d'échantillons de cinq porcs, des échantillons de 20 grammes doivent être prélevés sur chaque animal appartenant à ce groupe et examinés suivant la méthode décrite ci-avant.


Liens relatifs à cet article